Les frais d'hospitalisation
L’ensemble des tarifs en vigueur dans l’établissement est affiché à l’accueil de la clinique. Les frais d’hospitalisation recouvrent :&edsp;
1. Votre transport
Sur justification médicale et sous certaines conditions, le transport en Véhicule Sanitaire pourrait être pris en charge. Renseignez-vous au préalable auprès de votre praticien ou de son secrétariat.

L’établissement vous adressera, uniquement à titre d’information, dans les jours suivant votre sortie, le double de la facture 615 expédiée à votre caisse de Sécurité Sociale.



2. Les suppléments d’honoraires
Les praticiens qui assurent vos soins, peuvent avoir opté pour le secteur conventionnel à honoraires libres.
Dans ce cas, ils sont autorisés à pratiquer des dépassements d’honoraires qui relèvent de leur seule discrétion, restent à votre charge ou à celle de votre mutuelle et sont à lui régler directement ou par l’intermédiaire de son secrétariat privé.



3. Le forfait journalier
Conformément aux dispositions réglementaires en vigueur, dans la mesure où votre mutuelle ne les prendrait pas en charge, vous aurez à acquitter le forfait journalier hospitalier.
En sont exonérés les malades dont l’hospitalisation est imputable à un accident de travail ou une maladie professionnelle, les bénéficiaires de l’article 115 du Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre.



4. Les frais de séjour
(hospitalisation, actes opératoires, examens) :
Vous disposez d’une couverture sociale :
- Soit les frais de séjour sont pris en charge à 80% : le ticket modérateur de 20% est à votre charge ou à celle de votre mutuelle pendant les 30 premiers jours de votre hospitalisation.
- Soit les frais de séjour sont pris en charge à 100% : c’est le cas si vous relevez d’une situation d’exonération du ticket modérateur (couverture maladie universelle complémentaire, longue maladie, à partir du 31ème jour d’hospitalisation, acte opératoire supérieur ou égal à K 50).