Rééducation après l'intervention chirurgicale
La rééducation spécialisée de l'épaule fait partie de la prise en charge thérapeutique d'une douleur de l'épaule. Elle permet, parfois seule, de soulager définitivement le patient.&edsp;
Elle est nécessaire avant l'acte chirurgical pour assouplir l'épaule et permettre au patient de mieux connaître la physiologie de cette articulation extrêmement mobile.
Elle est indispensable en post opératoire et est le garant d'un excellent résultat.&edsp;

Nous tenons à remercier tout particulièrement Messieurs Ph Watrin et A Gosp Server pour la rédaction de cet article.
1. Par le kinésithérapeute durant le traitement médical
• Tendinopathie avec conflit AS douloureux
• Capsulite
• Calcifications + conflit douloureux
• Décoaptation
• renfort des abaisseurs de la tête humérale (grand rond, grand dorsal, grand pectoral, sous scapulaire, petit rond et sous épineux)
• imobilisation passive complète de tous les secteurs. étirement
• mobilisation active aidée en décoaptation
• pas de travail contre résistance
• pas de poulithérapie
• glacer l’épaule en fin de séance
• éduquer le patient pour des mouvements à réaliser à domicile

REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT









2. Après acromioplastie (arthroscopie pour tendinopathie avec conflit AS)
1ère période (de 0 à 15 jours) :
- Echarpe antalgique
- Mobilisation active main et coude
- Massage région scapulaire. Glaçage. Electrothérapie à titre antalgique
- Mobilisation passive indolore complète dans tous les secteurs articulaires
- Décoaptation mouvements pendulaires.

2ème période (15ème au 45ème jour) :
- Mobilisation active aidée, indolore, complète (si la mobilisation passive complète est acquise)
- Travail actif en excentrique
- Travail des rotateurs externes contre résistance en isométrique.

REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT




3. Après réparation chirurgicale d'une rupture de la coiffe des rotateurs (arthroscopie ou mini open)

1ère période de (0 à 21 jours) :

- Mobilisation active coude et main et protection du nerf cubital au coude
- Mobilisation complète et indolore de l’épaule en position assise au dessus du coussin d’abduction
- Mouvements de décoaptation, pendulaires
- Apprentissage pour la toilette et l’habillement
- Glaçage, électrothérapie à titre antalgique
- Rotation statique au zenith
- Renfort des abaisseurs de la tête humérale et recentrage de la tête humérale
- La piscine peut être commencée dès le 15ème jour.


2ème période (21ème au 45ème jour) :

- Diminution progressive de l’abduction du bras
- Début de la rééducation active assistée en position assise, aidée par l’autre bras si la mobilité passive indolore complète de l’épaule est acquise
- Contraction statique au zenith en allant progressivement vers un travail excentrique

3ème période (après le 45ème jour) :
- Ablation définitive du coussin d’abduction
- Travail actif assisté de l’épaule
- Travail isométrique des rotateurs externes en progression
- Le travail contre résistance n’est commencé qu’à partir du 3ème mois.


REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT




4. Après traitement chirurgical d'une instabilité de l'épaule (butée ou bankart par arthroscopie)

1ère période (de 0 à 8 jours) :

- Echarpe coude au corps pendant les déplacements (bras libre à domicile)
- Mobilisation immédiate en actif main et coude
- Glaçage, électrothérapie à titre antalgique

2ème période (8ème au 30ème jour) :

- Ablation de l’immobilisation coude au corps
- Mouvements pendulaires
- Mobilisation passive complète et indolore de l’épaule hormis la rotation externe. Travail actif aidé immédiat et indolore, une fois que la mobilisation passive complète est acquise. Rotation externe ne doit pas dépasser la position NEUTRE.
La piscine peut être commencée dès le 15ème jour.

3ème période (30ème au 45ème jour) :

- Travail actif, début de la rotation externe

4ème période (après le 45ème jour) :

- Le travail actif contre résistance est débuté
- Reprogrammation neuromotrice, chaine fermée puis ouverte
- Reprise du sport sans contact du membre supérieur après le 3ème mois ; avec contact apres le 6ème mois.


REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT




5. Après prothèse totale d'épaule anatomique (coiffe non rompue)

1ère période (de 0 au 21ème jour) :

- mobilisation active immédiate de la main et du coude
- Glaçage électrothérapie à titre antalgique
- Mobilisation complète passive indolore de l’épaule
- pas de rotation externe (le sous scapulaire a été sectionné et réparé)
- Travail pendulaire
- Renfort des abaisseurs de l’extrémité supérieure de l’humérus
- Massage de la région scapulaire et cervicale (diminuer les contractures)
2ème période (21ème au 45ème jour) :

- Mobilisation active aidée une fois que la mobilisation complète passive indolore de l’épaule est obtenue
- Mobilisation en piscine
3éme période (45ème jour au 90ème jour) :

- Travail actif contre résistance des rotateurs externes en isométrique bilatéral


REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT




6. Après prothèse totale d'épaule inversée (coiffe des rotateurs irréparable)

1ère période de (0 à 21 jours) :

- Mobilisation active coude et main et protection du nerf cubital au coude
- Mobilisation complète et indolore de l‘épaule en position assise
- Mouvements de décoaptation, pendulaire
- Apprentissage pour la toilette et l’habillement
- Glaçage, électrothérapie à titre antalgique
- Rotation statique au zenith
- Renfort des abaisseurs de la tête humérale et recentrage de la tête humérale
- La piscine peut être commencée dès le 15ème jour.


2ème période (21ème au 45ème jour) :

- Début de la rééducation active assistée en position assise, aidée par l’autre bras si la mobilité passive indolore complète de l’épaule est acquise
- Contraction statique au zenith en allant progressivement vers un travail excentrique

3ème période (après le 45ème jour) :
- Travail actif assisté de l’épaule
- Travail isométrique des rotateurs externes en progression
- Le travail contre résistance n’est commencé qu’à partir du 3ème mois.


REEDUCATION MANUELLE D’UNE DUREE D’ENVIRON 30 MINUTES AUPRES DU PATIENT
3 fois par SEMAINE